Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Scénario européen

Un scénario de transition énergétique pour l’Europe

En partenariat avec plusieurs acteurs européens, l’Association négaWatt lance la construction d’un scénario de transition énergétique qui permettrait d’atteindre la neutralité carbone en Europe en 2050, tout en s’appuyant exclusivement sur des sources d’énergies renouvelables. Après une première phase de préfiguration, la réalisation technique du projet a débuté à la rentrée 2019.

Construire une trajectoire énergétique européenne ambitieuse

L’objectif de l’Association négaWatt est de proposer une trajectoire énergétique à l’échelle européenne, qui évalue l’ensemble des potentiels de maîtrise de la demande (sobriété et efficacité énergétique) et de développement des énergies renouvelables, s’appuyant sur une réelle coordination des stratégies nationales.
En savoir plus

Un réseau européen de partenaires techniques

Ce projet est mené en partenariat avec des acteurs nationaux et européens afin de prendre en compte autant que possible les particularités des États membres et de construire collectivement la vision européenne portée dans le projet.
En savoir plus

Calendrier et programme de travail

Le projet est organisé en trois phases de travail réparties sur plusieurs années. La préfiguration du projet a laissé place en juin 2019 à la seconde phase consistant à élaborer concrètement un scénario européen. Cette phase devrait prendre fin en 2021.
En savoir plus
Visuel créé par katemangostar - fr.freepik.com

Financement du projet

Plusieurs sources de financement sont mobilisées pour assurer la réalisation de ce scénario : le financement participatif citoyen, les adhésions et dons à notre association et le soutien de fondations. Nos partenaires européens se mobilisent également pour trouver des financements pour ce projet.
En savoir plus

Lancement du dialogue technique avec les partenaires

Les 28 et 29 octobre 2019, l’Association négaWatt a organisé à Paris deux jours de travail avec ses partenaires européens. Au programme du séminaire : discussions autour du développement d’outils méthodologiques communs permettant de comparer et d’harmoniser les scénarios nationaux, et lancement de groupes de travail thématiques : sobriété / agriculture, forêts, usage des sols et bioénergies / industrie et matériaux / imports et exports.

18 novembre 2019